Comment réduire la pollution intérieure « décoration » et « mobilier » ?

Votre déco intérieure et votre mobilier polluent votre habitat

La plupart des décorations (peintures,..), meubles et agencements sont fabriqués à base de matériaux polluants (médium MdF panneaux de bois reconstitués,.. ), responsables d’émission de Composés Organiques Volatils (COV) nocifs pour la santé. Nombres d’entre nous souffrent d’allergies, de problèmes respiratoires,… dues à la pollution de l’air de nos intérieurs.

Alors il est temps de dire stop à cet ennemi invisible !

Pour assainir notre intérieur, Chardon edition crée du mobilier et décoration d’intérieur écologique. Nous pouvons aussi vous conseiller pour un aménagement sain de votre habitat.

Les chambres sont sources de danger !

Nous passons 1/3 de notre vie dans une chambre à dormir. Les bébés et enfants passent encore plus de temps.

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que le mobilier et la déco intérieur de  cette pièce sont une des sources de votre pollution intérieure . Mais heureusement contrairement à la pollution extérieure vous pouvez agir.

lire aussi > décoration intérieur d’une chambre

l’ANSE à publié en 2015 une étude « Expertise en appui à l’étiquetage des produits d’ameublement » qui concerne 661 polluants issus de l’ameublement.Ils sont dus  aux panneaux de particules, métaux,plastiques, mousses , textiles , cuirs traités. Les revêtements tel que les peintures, les lasures, les vernis,etc…

étiquette matériaux

Quelles sont ces substances polluantes ?

Un étiquetage basé sur 31 substances les plus polluantes est prévu en 2020
Les principales substances dues à l’ameublement sont  définies dans l’annexe du document actu-environnement
Concernant la pollution intérieure, nous retiendrons le formaldéhyde que le Centre International de Recherche sur le Cancer a classé comme « cancérigène certain ». Il est présent dans les colles,vernis, et mobilier souvent fabriqué avec des panneaux de bois reconstitués.
 
 

Quelles sont les solutions pour éviter la pollution intérieure ?

Acheter écologique

La première des solutions est de bannir tous ces polluants en aménageant son intérieur avec du mobilier et éléments non polluants . Préférez du mobilier écologique à base de bois massif, de pierre (marbre, granit,..), de métal (fer , acier, laiton,..). Les meubles en bois massif brut ou traités avec des vernis, cires, lasures ou peintures écologiques sont à privilégier. Choisir plutôt des textiles (rideaux, tapis,…) à base de fibres végétales (lin, coton, chanvre,..).

 
chevet-ruisseau-noyer

Aérer votre habitat

Ouvrir vos fenêtres 1/4 h par jour.  De préférence matin et soir, en créant des courants d’air, permettant une ventilation pour renouveler l’air . Pensez à ventiler  le soir, pour avoir un meilleur sommeil grâce à un air plus frais.

Dans un habitat humide installez un aérateur . 

 

 

Végétalisez pour dépolluer

installez dans vos différents espaces des plantes dépolluantes .
Plusieurs études ont prouvées la faculté dépolluantes de certaines plantes. Le programme Phyt’air ( 2001) a prouvé cette capacité qu’ont les plantes à assainir l’air de nos habitats. Des chercheurs lillois ont constaté la faculté de bioépuration de l’air de plantes tel que l’aloe vera, le Chlorophytum ou le Spathiphillum (ou fleur de la lune).

 

aloe vera plante dépolluante

Une réponse sur “Comment réduire la pollution intérieure « décoration » et « mobilier » ?”

Les commentaires sont fermés.